Comité d’entreprise AFP : bilan de mandat 2009-11. Introduction, sommaire et chronologie


Syndicaliste actif à l’AFP depuis une dizaine d’années ; créateur en 2008 du site web «sos-afp.org» et de sa pétition pour la sauvegarde du statut de l’agence ; membre élu du Comité d’entreprise depuis avril 2009 : je me présente à nouveau aux élections de cette année sous l’étiquette «SUD-AFP».
Dans cette perspective je livre ci-dessous quelques aperçus de mon action au CE au cours d’une période particulièrement animée dans la vie sociale de l’AFP.
Rappelons que le Comité d’entreprise est un des acquis sociaux de la Libération ; élu démocratiquement par les salariés, il est «informé et consulté sur les questions intéressant l’organisation, la gestion et la marche générale de l’entreprise et, notamment, sur les mesures de nature à affecter le volume ou la structure des effectifs, la durée du travail, les conditions d’emploi, de travail et de formation professionnelle» (Article 2323-6 du Code du Travail).
A l’AFP les séances mensuelles du CE donnent lieu à un compte rendu verbatim qui est publié sur le site intranet de l’Agence ; dans ce qui suit je cite un certain nombre d’extraits de ces documents, qui demeurent en général trop peu connus des salariés de l’AFP. Par ailleurs, vous trouverez à la fin de ce document des liens vers les comptes rendus syndicaux que nous avons publiés suite à la plupart des réunions.
Pendant cette période d’un peu plus de deux ans je n’ai manqué aucune réunion du Comité d’entreprise et pense avoir été l’un des élus les plus actifs, portant la contradiction aux affirmations et surtout aux projets de la direction chaque fois que ces derniers me semblaient contraires aux intérêts du personnel.
Depuis septembre 2009, date à laquelle j’ai décidé d’adhérer au syndicat SUD-AFP, cette action a été amplifiée par un travail d’équipe particulièrement riche, notamment avec Claus Tulatz, délégué principal et l’un des fondateurs de SUD à l’AFP.
A noter que le travail du CE dont il est question ici est très loin de résumer la totalité de l’action syndicale au cours de cette période : vous ne trouverez rien dans ce bilan ni sur le combat que nous avons mené pour les retraites en 2010, ni sur les démarches multiples de mon syndicat sur le vote des étrangers lors de l’élection de nos représentants au CA, sur le vote des pigistes ou le combat des précaires. Pour en savoir plus sur tous ces éléments, et bien d’autres questions encore, voir notre site web à l’adresse http://www.sud-afp.org – sans oublier le site intersyndical www.sos-afp.org

  • NB : Rédigé fin juin 2011 dans la perspective du 1er tour des élections professionnelles, le présent texte ne tient compte ni de la réunion du CE qui a eu lieu en juillet, ni de la nouvelle tempête qui a éclaté autour du Statut de l’AFP en de cette fin du mois d’août.

David Sharp, Paris, le jeudi 25 août 2011. Courriel david.sharp@sharp-words.com

Sommaire

  1. Le rapport Louette
  2. Stratégie : un jeu lancé sur Facebook
  3. Le déménagement rue Vivienne
  4. Effectifs, précarité
  5. Licenciements brutaux de plusieurs journalistes
  6. L’activité «corporate» et les filiales «Relaxnews», etc.
  7. Démocratie syndicale et défense des syndicats
  8. Mars-avril 2010 : changement de PDG
  9. Emmanuel Hoog présente son document stratégique
  10. L’AFP et la publicité : les mauvaises fréquentations
  11. Facebook et l’opossum qui louche
  12. Le multimédia et la logique des desks texte
  13. Conclusion : de nouvelles luttes en perspective ! – Liens utiles

Chronologie d’un mandat

  • Octobre 2008 : les représentants des pouvoirs publics au Conseil d’administration demandent au PDG Pierre Louette de faire des « propositions en vue d’une modernisation du statut de l’Agence » pour voir « dans quelle mesure il est possible de doter l’agence d’un actionnariat stable » ;
  • Novembre 2008 : Lancement de la pétition «SOS-AFP» et de son site web ;
  • Mars 2009 : Pierre Louette soumet au gouvernement un rapport visant à transformer l’AFP en «société nationale à capitaux publics» en modifiant son statut de 1957 ;
  • Avril 2009 : élections professionnelles et constitution d’un nouveau CE. Je suis élu sous l’étiquette «SNJ-CGT» ; dont la liste «CE» recueille 22% du total des voix exprimées ;
  • Mai 2009 : Le CE est consulté sur la signature d’un bail pour des locaux rue Vivienne. Opposé à ce projet, je m’abstiens lors du vote ;
  • Juillet 2009 : Avec d’autres salariés et des personnes externes à l’AFP, je lance une association de défense de l’indépendance de l’AFP ;
  • Septembre 2009 : durement critiqué au sein de ma section syndicale à cause de mon activité associative, je démissionne pour adhérer à SUD-AFP ;
  • Octobre 2009 : la pétition «SOS-AFP» atteint les 20.000 signatures individuelles ;
  • Mars 2010 : démission subite de Pierre Louette ; je me porte candidat à sa succession afin de défendre le point du vue du personnel ;
  • Avril 2010 : Emmanuel Hoog élu à la présidence ;
  • Octobre 2010 : ayant décidé de poursuivre le déménagement d’une partie de la rédaction dans les nouveaux locaux de la rue Vivienne, Emmanuel Hoog menace de démissionner si le projet n’est pas approuvé dans les plus brefs délais par les instances représentatives ;
  • Décembre 2010 : Emmanuel Hoog présente au CE un «document stratégique» qui affirme son intention de fournir des contenus AFP directement au grand public ;
  • Mai 2011 : Le sénateur UMP Jacques Legendre publie une proposition de loi visant à modifier le Statut de 1957 sur de nombreux points – notamment la gouvernance, la mission d’intérêt général et la nature du contrat conclu entre l’AFP et l’Etat. Dans le mois qui suit l’AFP est secouée par deux grèves. Résultat : la proposition Legendre n’est pas mise à l’ordre du jour de la session parlementaire se terminant fin juin ;
  • Du mardi 28 juin au vendredi 29 juillet 2011 : élections professionnelles à l’AFP ; SUD est reconnu comme syndicat représentatif, mais le quorum n’est pas atteint chez les journalistes, nécessitant un deuxième tour.
  • Du jeudi 25 août au vendredi 23 septembre 2011 : 2ème tour des élections professionnelles chez les journalistes ; je suis candidat sous l’étiquette «SUD-AFP».
  • Du jeudi 25 août au vendredi 23 septembre 2011 : 2ème tour des élections professionnelles chez les journalistes ; je suis réélu sous l’étiquette «SUD-AFP» (Merci aux électeurs !)

 

Cette entrée a été publiée dans AFP (Agence France-Presse). Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.